Le clan des vilains loups

Publié le par Lucien de Simonphore



Loup.jpg  

        Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.


         Les loups aussi, mais ils sont moins drôles et souvent... très laids.

 

 

Jacques Noyer, évêque hérétique

Allez Jacquouille, prends tes pilules !

 

Voici le dernier étron posé par ce vieux loups tout moisi. C'est pathétique. 

"Il paraît que de nombreux chrétiens ne croient pas à la Résurrection de Jésus. Comment est-ce possible ?

Thomas l’Apôtre a été un de ceux-là. Avec mépris, on le nomme l’incrédule. Pour une fois que quelqu’un résiste à une rumeur, faut-il le lui reprocher ? Faut-il croire tout ce qu’on raconte ? Et la résurrection de Jésus est-elle autre chose qu’une rumeur ? Des gens disent qu’ils ont vu. Des gens ont vu des gens qui ont vu. Le système de la rumeur a pu fonctionner tant que les clercs ont pu faire croire que les braves gens n’étaient pas capables de penser par eux-mêmes. Ils n’avaient même pas d’accès direct aux saintes écritures. Les croyants étaient aussi des crédules. Aujourd’hui il n’est pas possible de rester dans cette confusion entre l’évangile de Jésus-Christ et les rumeurs qui ont couru après sa mort, entre la foi en sa mission et la crédulité en des anecdotes merveilleuses.

 

Du reste, si on veut être précis, personne n’a cru en la résurrection de Jésus. Celle de Lazare avait eu une autre évidence. On a employé ce mot faute de mieux. Les apôtres après la mort de Jésus ont compris que son entreprise n’était pas achevée, que sa mission continuait, que sa Parole gardait sa puissance, que sa présence avait changé d’évidence. Être croyant ce n’était pas être crédule mais garder la foi en celui qui les avait émus, changés, mobilisés, transformés. Un instant, la croix les avait ébranlés. Ce dimanche matin ils reprenaient confiance. C’était leur foi qui était ressuscitée. Née dans la rencontre de Jésus, leur foi leur faisait dire : il est toujours vivant !

 

Peut-on croire que le monde serait devenu chrétien avec cette rapidité simplement parce qu’un homme serait sorti du tombeau ? Mais des histoires comme celle-là, on en racontait tous les jours et des plus extraordinaires. […] Mais aujourd’hui, présenter ces « vérités » comme le contenu de la foi fait à certains une difficulté au lieu d’être une aide. Permettons-leur d’être croyants sans être crédules ! »

 

Et à un aimable lecteur qui a écrit à l’« évêque émérite » d’Amiens pour lui faire part de son étonnement suite à ses déclarations niant la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ, voici la réponse délirante de Jacques, l’évêque définitivement noyé :

 

« Veuillez noter que je crois en Jésus vivant et que toute ma vie est dominée par cette lumière.

Je sais aussi que la présentation qu’on fait de cet article de foi à travers les images trompeuse de résurrection, de sortie du tombeau, de passage à travers les murs etc… gênent un certain nombre de croyants. Si pour vous cette rumeur est vraie et qu’elle aide votre foi, tant mieux. Pensez seulement aux autres. »

 

Promis Jacquouille, on pense à toi. On va prier pour toi, même, parce que tu vas en avoir sacrément besoin, même si tu n’y crois pas !

 


Les nouveaux hérétiques, spécialistes de la haute trahison

Rouet, évêque gallican

Gaillot, agitateur de mauvaises odeurs

Jean-François Bouthors, sinistre gratte-papier

Christine Pedotti, cas clinique

Anne Soupa, têtard sans intérêt

Guy Aurenche, virus

Jean-Pierre Rosa, têtard sans intérêt

Gabriel Ringlet, têtard sans intérêt

Gilbert Caffin, têtard sans intérêt

Bernard Perret, têtard sans intérêt

Monique Hébrard, têtard sans intérêt

Mijo Beccaria, têtard sans intérêt

Jean Delumeau, révisionniste notoire

René Poujol, têtard sans intérêt

François Vaillant, têtard sans intérêt

François Euvé, doyen ayant perdu toutes ses facultés

Dominique Chivot, têtard sans intérêt

Claude Plettner, têtard sans intérêt

Jean-Claude Petit, têtard sans intérêt

Daniel Duigou, très concerné par la pédophilie

Henri Madelin, têtard sans intérêt

Helena Lassida, têtard sans intérêt

Catherine Grémion, sans intérêt

Henri Tincq, c’est triste de vieillir

André Gouzes, illuminé notoire

Gérard Testard, ce S lui va si mal

Aimé Savard, têtard sans intérêt

Le CCFD, virus qui pourrit l’Eglise par l’intérieur depuis trop longtemps

Et L’Immonde, qui est vraiment un énorme pot de pus

 

Où l’on en vient à regretter ce cher Torquemada...!


 

Rembert Weakland évêque homosexuel

Trait d’union gluante entre le progressisme gallican et la papophobie apatrirde et tarée

Cet archevêque de Milwaukee a signé en 1995, avec 11 autres évêques des EUA un document accusant frontalement le cardinal Ratzinger d'être un réactionnaire !

Rembert Weakland, ancien supérieur mondial des Bénédictins et leader de l'aile libérale de l'épiscopat américain, a dirigé le diocèse de Milwaukee jusqu'à ce qu'en 2002, il ait dû démissionner pour avoir été accusé publiquement par l'étudiant en théologie Paul Marcoux de tentative d'agression sexuelle sur lui en 1979 à la Marquette University.

Elégamment, Weakland a conclu un accord formel avec le dénommé Marcoux, en lui donnant un demi-million de dollars en échange de son silence. La grande classe !!

Très proche du cardinal Martini, il a vécu à Rome pendant quelques années, avec des positions très critiques envers le Vatican, sur l'œcuménisme, la liturgie et les pouvoirs des évêques. Un brave type, quoi ! dont les pseudo-révélations récentes au New York Times nous le rendent vraiment sympathique… Le New York Times lui a peut-être versé un demi-million de dollars pour financer un nouveau silence ??

Encore un qui va déchanter quand il rendra des comptes (en dollars ?) au Très Haut !!!

 


Nourrichard, évêque francogallican

Gros loukoum sectaire, désobéissant et démagogue

Thiberville est un joli village de la campagne normande dont les maisons à colombages composent un décor de carte postale. Son nom est pourtant désormais synonyme de guerre sans merci entre d’un côté, le curé jusqu’ici en poste, le père Francis Michel, 60 ans, soutenu par ses ouailles, et de l’autre, les autorités très politisées du diocèse d’Evreux. Nourrichard-évêque, en digne successeur du sinistre Gaillot, poursuit son œuvre maléfique. Mais il risque de s’écraser lamentablement. A moins qu’il ne se convertisse, on peut encore rêver et prier pour lui.

 

Jacques Duquesne

Vade retro Satanas !

Depuis 1958, ce triste personnage dépose, avec la régularité du bon petit chien pavlovien bien dressé qu’il est, sa petite crotte au service du malin. Après avoir injurié Jésus, la Sainte Vierge, le Pape et tous les Saints, la dernière, nauséabonde comme les autres, prétend nier justement l’existence du malin… ce n’est pas bien, vilain Jacquot, de mentir aux bonnes gens. C’est mal de les tromper volontairement et, le crois-tu, impunément. Vivement que tu te retrouves en face de lui, ce Satan que tu prétends renier pour mieux le servir. Cours-y vite, fais-nous ce plaisir, tu es vieux et fatigué, et il t’attend les bras ouverts et la langue bien pendante, comme la tienne.


Canal+ et l’Express

Désinformateurs de caniveau

« Les curés de la fraternité Saint-Pie X portent la soutane et disent la messe en latin. Serre-tête et jupes plissées, lodens et mocassins, leurs ouailles se languissent des liturgies anciennes et de la perte des valeurs, tout en se défendant de flirter avec l'extrême droite. "Moi, mon jardinier est musulman, et ça ne me pose aucun problème", plaide Isabelle, shootée à la confession. Sauf que, dans leurs raouts, on trouve les œuvres complètes de Charles Maurras ou des opuscules antisémites. Pendant ce temps, Rome ferme les yeux. Edifiant. »

Les mots nous manquent pour commenter… ce commentaire et ce reportage diffusé le 4 décembre. Nous pensions avoir tout vu, mais là,chapeau bas, on touche la quintessence de désinformation, de la démagogie et du plus ridicule politiquement correct. La nullité et la méchante bêtise à l’état pur. Ça fout les ch’tons !!! Attention , ça tâche, on vous aura prévenu. Spéciale dédicace à la pitoyable demoiselle Fourest dont l'ensemble de l'oeuvre est à l'image de sa personnalité, repoussant.


Le Gall-évêque et tous les auteurs du dernier faux « missel » de dimanches 2010

Bonimenteurs professionnels

La suppression obstinée, par l’épiscopat français, des fêtes patronales de la France, est compensée, dans le nouveau « missel » des dimanches, par l’arrivée en masse de fêtes non catholiques. Nous vous laissons apprécier le zèle apostat de ces messieurs :

Le 29 novembre 2009 : « Dans la communauté musulmane, Aid al Kabir, fête du sacrifice du bélier qu’Abraham a immolé en remplacement de son fils. »

Du 12 au 19 décembre : « Fête juive de Hanoukkah commémorant la victoire des Maccabées et la nouvelle dédicace de l’autel du temple de Jérusalem après sa profanation par les Grecs en 160 avant notre ère. »

Le 18 décembre : « Fête du nouvel an pour la communauté musulmane. »

Le 27 février 2010 : « Fête juive de Pourrim où la communauté fait mémoire du jeûne d’Esther, lorsque le peuple a été libéré du projet d’extermination des juifs exilés en Perse. »

Page 192 : « Il y a quatorze siècles, en 610, Mahomet, alors simple caravanier, commença à prêcher pour ramener le peuple de La Mecque à la religion du Dieu unique et lui enseigner la soumission à la volonté divine. »

Le 21 mars : « Collecte des dons pour le CCFD. »

Le 19 mai : « Fête juive de Chavouot, fête des moissons et du don de la Loi. »

Le 12 août « commence pour les musulmans le mois de jeûne du Ramadan ».

Le 18 septembre « la communauté juive célèbre le grand pardon, Yom Kippour, le jour le plus solennel de l’année, consacré à l’expiation des péchés ».

Du 23 septembre au 1er octobre, « dans la communauté juive, fête de Soukkot ou des Tentes, commémorant le séjour au désert lors de l’Exode ».

Dernier dimanche d’octobre : « Fête de la Réformation. »

Ce n’est plus un missel. D’un gallicanisme déjà désepérant, certains mitrés tentent donc d’entrainer leurs pauvres brebis dans la plus parfaite hérésie ! Torquemada, réveille-toi, ils sont devenus fous !!



Raymond Germanos

Ignoble pédophile étoilé

Le général Germanos a été mis en examen pour détention d'images pédophiles. L'AFP nous apprend que le général d'armée (5 étoiles) Raymond Germanos, qui a quitté le service actif, a été renvoyé le 9 octobre devant le tribunal correctionnel de Paris pour "détention d'images pédo-pornographiques". Il encourt deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. (eh oui, c’est moins grave que de rouler trop vite !)

Les policiers français avaient été alertés en 2006 via Interpol. En perquisitionnant le domicile et en saisissant l'ordinateur du général, les policiers avaient mis la main sur environ 3 000 photos mettant en scène des enfants âgés de 6 mois à 12 ans. Au cours de ses auditions par la juge, il a reconnu les faits.

Mis en examen en juin 2008, Raymond Germanos a été placé sous contrôle judiciaire ce qui lui interdit notamment de sortir d'Ile-de-France. (Donc à Paris, planquez vos enfants !)

Agé de 68 ans, le général Germanos avait été découvert par le grand public alors qu'il était le chef du Sirpa (Service d'information et de relations publiques des armées) durant le Guerre du Golfe (1990-91).

Ancien chef de corps du 2ème REP de Calvi, "Nonos" - comme il est surnommé dans les armées - a ensuite été chef du cabinet militaire des ministres Charles Millon et Alain Richard, puis directeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN).

En plus, cette ignoblissime petite merde faisait partie de la Loge Honneur Fidélité Fraternité (GLNF). Honneur, fidélité et fraternité avec des enfants de 6 mois, c'est la grande classe pour le Nonos !

Où l’on en vient à regretter la peine de mort…

 

Gueneley

évêque amnésique de l’église qui est en France

  Dans son diocèse de Langres, qui compte sans doute trop de catholiques, trop de prêtres et trop de séminaristes (combien de vocation dans ton diocèse Gueneley ?), le triste Gueneley, proto-gallican, explique pourquoi il ne suivra pas la voie montrée par le Pape, en ricanant sur la catholicité des autres vrais évêques français :

"Monseigneur Centène, on l’a fait plier.

Monseigneur Aillet, on lui donne trois ans. Après, nous verrons.

Dominique Rey, son diocèse finira par couler !!!"

Gueneley est à Lourdes ces jours-ci, nous ne pouvons que lui conseiller d’aller prendre un bon bain dans les piscines. Au pire ça lui rafraîchira les idées, au mieux, il sera enfin touché par la grâce.


Hans Küng

que c'est triste de vieillir

Le proto théologien suspendu en 1979 par Rome pour ses positions hérétiques réapparaît dans L’Immonde pour se plaindre du rapprochement avec les Anglicans qu'il qualifie de "drame" :

"Hypertraditionalistes de tous les pays, unissez-vous - sous le dôme de Saint-Pierre ! Le pêcheur d'hommes va jeter ses filets jusqu'à l'extrême droite. Mais là-bas, les eaux sont troubles. C'est un changement de cap dramatique : finie l'époque de l'oecuménisme fondé sur un dialogue d'égal à égal et une recherche de compréhension authentique ! Voici venu le temps du débauchage des prêtres. Rien de plus anti-oecuménique ! [...] Ceux qui se retrouvent pris dans cette nasse romaine ne remarquent-ils donc pas qu'ils ne seront que des prêtres de seconde zone au sein de l'Eglise catholique et que les catholiques n'auront même pas le droit d'assister à leurs offices ? [attention Hans, tu fais un nouveau gros mensonge, là !] [...] Comme lors du schisme entre l'Orient et l'Occident (XIe siècle), comme à l'époque de la Réforme (XVIe siècle) et comme au moment du premier concile du Vatican (XIXe siècle), le désir de pouvoir de Rome divise la chrétienté et nuit à l'Eglise elle-même. Un vrai drame."

Et toi, pauvre petit Hans, tu crois que tu fais quoi, là ? Allez, prends vite tes goutes et retourne jouer aux billes avec tes sinistres copains Tinq et Terras.


Le cardinal Schönborn

Evêque autrichien en mal d’amour

Schönborn précise avoir accepté d'être le porte-parole de laïcs revendiquant l'abolition du célibat des prêtres (sic!) : « J'avais promis à cette initiative de laïcs de remettre personnellement leur requête (un document en faveur de l'abolition du célibat des prêtres). C'est ce que j'ai fait en remettant le tout au cardinal Hummes avec ma lettre d'accompagnement (...) Je l'ai prié (...) de lire le document avec attention - même si je ne suis personnellement pas d'accord avec certaines conclusions de cette initiative (Seulement certaines ?), ce que j'ai dit ouvertement - parce que je crois qu'il est important qu'on connaisse à Rome la position d'une partie de nos laïcs à propos de certaines préoccupations de l'Eglise. »

Il est sans doute plus important et du ressort de l'archevêque du lieu qu'on connaisse à Vienne la position de tout catholique à propos de certains points capitaux de l'enseignement de l'Église. Le catéchisme par exemple, il a déjà entendu ce mot-là le brave évêque ?


Carla Bruni

bobo-coco-laïco-tragico-bling-bling provisoirement et contractuellement au chevet du petit Nicolas

L’actuelle partenaire de l’actuel président français, est « furieuse que le pape Benoît XVI émette de sérieuses réserves sur l’efficacité du préservatif pour arrêter le SIDA ». Elle a déclaré que de telles mises en garde la rendaient « profondément laïque », et elle a appelé l’Église à « évoluer ». Et si elle évoluait elle aussi et partait vite-vite et définitivement s’installer en Afrique pour leur chanter ses navets, au moins ils auraient quelque chose à manger, non ?? Après la fuite des cerveaux, la fuite des zéros.


Les médiats français en général, Le Figaro et Libé en particulier

incultes lobotomisés et prétentieux

Ils nous servent cette semaine le traditionnel « cocktail anti-Benoît XVI » qui revient de plus en plus fréquemment.

Recette périmée : « Prenez un peu de diffamation sur les jeunesses hitlériennes, ajoutez une goutte de Ratisbonne mal compris, mélangez avec le fiel du mensonge "levée de l'excommunication d'un évêque négationniste" et malaxez bien avec la mauvaise foi historique sur Pie XII et vous obtenez le breuvage ordurier dont se gargarise la presse qui aboie et qui saoule les gens de bonne foi. » (merci et honneur à toi FdS)


Dan Brown & Ron Howard

Pourrisseurs professionnels, médiatiques et apatrides

Ces deux petits démons sectaires déclarent que l’Église est « l’ennemi n°1 de l’humanité », ni plus ni moins. Et qui affirment qu’ils seraient « prêts à tout pour détruire cette exécrable institution qu’est l’Église catholique. Et nous triompherons, vous verrez. (…) D’ici une génération, il n’y aura plus d’Église catholique. Et c’est aux médiats que revient en grande partie le mérite de ce décès. Nous avons la radio, la télévision, Hollywood, l’industrie de la musique et de la vidéo et jusqu’au moindre journal qui existe. (…) Où que portiez le regard, vous voyez une Église en ruine. Et des ruines, c’est tout ce qu’il en restera ».

 

François Fillon

Etre ou ne pas être catholique, that is the question ?

François Fillon a désapprouvé les propos du pape sur le préservatif, jugeant qu'il fallait au contraire inviter les gens à se protéger contre le sida. "Le pape est un théologien mais tout ne peut pas être réduit à la théologie", a souligné François Fillon sur TF1. "Il faut préserver la vie, c'est une priorité absolue, il faut se protéger soi-même et il faut protéger les autres, c'est le seul message qui vaille aujourd'hui, surtout quand on voyage en Afrique dans un continent qui est aussi frappé par cette terrible maladie", a insisté le Premier ministre.


Thierry Ardisson

Le nez le plus fin et poudré du PAF

« J’étais l’un des rares animateurs à m’affirmer comme catholique, à revendiquer l’importance de Jean-Paul II. Mais depuis trois mois, j’ai honte. Jean-Paul II avait fait un travail remarquable. Il avait reconnu que la religion catholique était la fille de la religion juive. Benoît XVI a réduit à néant tous les efforts de son prédécesseur. Il a aligné les conneries : le Brésil, et la plus belle… le préservatif ! […] L’autre jour, sur le plateau de Salut Les Terriens, j’ai reçu l’historien Alexandre Adler. Il m’a lancé : ‘‘Vous, les cathos français, aujourd’hui, vous êtes des protestants qui s’ignorent’’. Il a raison. Aujourd’hui, et j’ai vraiment basculé avec l’affaire Williamson, je me sens plus proche des protestants… »

 

Rama Yade

docteur es-régression

Qui s’est déclarée « ahurie par les propos régressifs du pape ».

 

Médecins du Monde

juges et frères du sinistre docteur Kouchner

Qui a assuré que les paroles du locataire du Vatican sont « gravissimes quand on voit l’impact que ce type de message peut avoir en Afrique. Ce sont des années de travail qui sont remises en cause, et surtout ce sont des millions de gens qui vont être contaminés à cause de ces déclarations ».

 

Line Renaud

actrice sourde et aveugle de grand talent parait-il

« C’est impossible d’entendre ça quand on sait ce qui se passe là-bas, c’est se voiler la face. »

 

Karl Öllinger

petit dépité illuminé autrichien amateur de poubelles et de caniveaux

qui est très fier d’avoir retrouvé très courageusement un texte vieux signé du cardinal Ratzinger et intitulé « Freiheit und Wahrheit » (Liberté et Vérité) publié par un journal non politiquement correct et libre. C’est terrible la vérité, surtout quand elle rend libre !

 

Blaise Gauquelin

idéologue lobbyiste, névrosé et anonyme

à propos de ce même article qu’il est d’ailleurs bien incapable de comprendre et de lire : « Cette information éclaire d'un jour nouveau le tournant idéologique du Vatican depuis que Benoît XVI a été nommé pape. »

 

Nicolas Dupont-Aignan

vrai-faux poisson-pilote schizophrène gaulliste et atlantiste

« À force d’être enfermé dans sa papamobile, Benoît XVI s’est coupé des réalités. »

 

La Morandais (abbé ?)

qui suis-je ? où cours-je ?

« L'Eglise est face à une crise de confiance par rapport aux déclarations du pape, pas toujours très diplomatique. Cela dit, le Christ n’était pas diplomatique et ça s’est mal terminé. »

 

Tous les députés belges

Schtroumpfs lobotomisés et invertébrés

Ces simples d’esprit qui condamnent (sans rire) « les propos inacceptables du Pape lors de son voyage en Afrique, et demandent à leur gouvernement de protester officiellement auprès du Saint-Siège ». Les députés estiment que ces propos « portent atteinte aux engagements de la communauté scientifique en vue de prévenir et de lutter contre la propagation du Sida, notamment via des moyens de prévention dont l’efficacité est scientifiquement reconnue ».

La résolution a été déposée par deux députés du Mouvement réformateur (libéral) ; les lumineux Denis Ducarme et Xavier Baeselen. Elus schtroumfs d’horreur à l’unanimité.


Christian Terras

petite crotte de chèvre névrosée et athée
L'ensemble de ses basses oeuvres font de lui un loup à chasser sans pitié. Mais même chez les loups, il restera le plus minable et le plus nauséabond.

Alain Juppé

tête haute et mains propres, j’vous jure m’sieur l’agent.

L'ancien premier ministre et maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a estimé, mercredi 18 mars, sur France Culture, que les propos et attitudes récents du pape Benoît XVI sont sources de malaise et créent "un vrai problème". M. Juppé a expliqué, en citant la réintégration d'évêques "dont l'un est l'apôtre – si j'ose dire – du négationnisme", l'excommunication au Brésil et l'affaire du préservatif, que "ce pape commence à poser un vrai problème".

Au Brésil, "qu'une gamine de 9 ans qui a été violée, dont la vie est en danger, soit – sinon elle-même – du moins ses parents et le médecin qui l'a aidée à avorter excommuniée, c'est une absence de charité chrétienne extraordinaire", a poursuivi l'ancien chef de gouvernement.

"Aller dire en Afrique que le préservatif aggrave le danger du sida, c'est d'abord une contrevérité et c'est inacceptable pour les populations africaines et pour tout le monde", a-t-il poursuivi.

"Il y a un vrai problème", "je sens autour de moi un malaise profond", a ajouté M. Juppé, qui dit avoir "l'impression" que le pape "vit dans une situation d'autisme total".

 

Claude Lacaille

« Nouveau prêtre » marxiste et lumineux témoin du nouveau monde

« Cher Benoît, je te supplie de changer ton regard. Tu n'as pas l'exclusivité du souffle divin. Je t'en prie, remise tes condamnations ; tu seras bientôt jugé par le Seul autorisé à nous classer à droite ou à gauche, et tu sais autant que moi que c'est sur l'amour que notre jugement sera rendu. »

 

Nadine Morano

élève appliquée de l’inégalable Simone Veil

Dans un entretien accordé au Parisien, publié dimanche 22 mars, la secrétaire d'Etat chargée de la famille Nadine Morano juge "irresponsable" la déclaration du pape Benoît XVI, pour qui l'usage du préservatif contribuerait plus à aggraver le problème du sida qu'à le régler. Un "message désastreux", estime Mme Morano.

La secrétaire d'Etat rappelle que "le préservatif est primordial pour la prévention ! Avant, il était utilisé pour ne pas donner la vie. Aujourd'hui, il est utilisé surtout pour ne pas donner la mort ! (...) C'est un enjeu mondial de santé publique !". "Ma collègue Roselyne Bachelot a eu raison de s'insurger alors que nous sommes, en France, en plein Sidaction".

Plus généralement, elle estime qu'"il y a une accumulation de messages qui vont dans le mauvais sens. La levée de l'excommunication de l'évêque Williamson, l'excommunication au Brésil de la mère de famille qui fait avorter sa fille de 9 ans, victime d'un viol de son beau-père, et ensuite cette sortie irresponsable sur le préservatif". "Le vrai problème, c'est qu'il suscite beaucoup d'incompréhension chez les catholiques", ajoute-t-elle, alors qu'un récent sondage a montré que 55 % des catholiques français avaient une mauvaise opinion du pape. "A côté de Jean-Paul II, que j'ai beaucoup admiré, Benoît XVI me choque profondément", déclare Mme Morano.

 

Jacques Noyer

évêque kapital et conscience universelle de l’univers

« J'aimerais crier à notre pape avant qu'il ne soit trop tard : ne faites pas cela ! Vous avez montré, depuis que vous êtes pape, le visage de pasteur que votre rôle de théologien avait obscurci. »

 

François Bayrou

acteur de tragédies ovines

Le président du Mouvement Démocrate François Bayrou a jugé jeudi "irrecevables" les propos du pape Benoît XVI sur l'usage du préservatif, soulignant que "la première responsabilité", en particulier des chrétiens, "c'est la défense de la vie".

"Les propos du pape sont irrecevables pour quelqu'un qui a la certitude que la première responsabilité que nous partageons tous, et singulièrement les chrétiens, c'est la défense de la vie", a déclaré sur Canal+ M. Bayrou, qui se dit catholique pratiquant.

"On est là sur un continent dans lequel il y a des dizaines de millions de femmes et d'hommes qui sont atteints par la mort. Il me semble que ça n'est pas le lieu des rappels purement moraux. On doit aussi prendre la mesure de ce qui se passe", a-t-il ajouté à propos des déclarations de Benoît XVI en Afrique affirmant que l'usage du préservatif aggraverait le problème du sida.

"Je pense qu'avec les déclarations et les décisions multipliées du Saint Siège, il y a beaucoup de chrétiens qui sont en situation déstabilisée", a aussi affirmé le député des Pyrénées-Atlantiques.

 

Henri Tincq

pharisien mondain, monomaniaque et mononeuronal

« Les crispations qui atteignent ainsi, comme dans une spirale infernale, la personne du pape et divisent l'Église jusqu'à son sommet traduisent d'incroyables erreurs de cap.

Mais ses qualités d'Herr Professor n'en font pas forcément un homme de gouvernement et de communication. Sa faible capacité à bien s'entourer le conduit même à des dérapages désastreux.

La succession de décisions ou paroles malheureuses de ce pape, la crise d'autorité qui a atteint toute l'Église, l'ébranlement des esprits dans et hors de la sphère catholique, laissent pantois bien des commentateurs, journalistes ou hommes politiques.

Aujourd'hui, un néoconservatisme règne à Rome, encouragé moins par le pape que par des groupes qui n'ont jamais fait leur deuil de l'Église autoritaire et repliée de jadis. »


Daniel Cohn-Bendit

guignol manipulé et dépité

Le député européen des Verts, a estimé que les propos du Pape constituaient "presque un meurtre prémédité". "Il y en a assez maintenant de ce pape."

 

Di Falco

évêque qui a su garder une âme d’enfant

"On ne doit être ni criminel, ni suicidaire et on doit utiliser le préservatif".

 

Gilles Leroy

il parait qu’il écrit des livres, avec des mots dedans

Prix Goncourt (catégorie humour et décadence) qui lance sans rire une pétition contre Benoît XVI

« En ces jours de Sidaction et tandis que Benoît XVI poursuit sa tournée en Afrique, il est temps de demander au pape de retirer ses derniers propos sur le préservatif, qu'il accuse publiquement d'aggraver la propagation de la pandémie. «On ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs»,  déclare-t-il. «Au contraire, leur utilisation aggrave le problème.» Une contrevérité si énorme ferait hausser les épaules si elle n'était dangereuse pour l'humanité entière.

 «Il nous appartient en premier lieu de protéger la vie humaine», déclarait hier Benoît XVI  en visitant des malades camerounais. La cohérence, dès lors, l'honnêteté intellectuelle et la conscience de sa responsabilité lui indiquent la voie: il doit se rétracter. »

Gérard Bessières

Ancien prêtre catholique reconverti dans le militantisme gallican.

« C’est énorme, c’est vrai, disproportionné avec ma chétive personne ! Mais il faut bien que je l’avoue, je ne peux pas le cacher aux amis : j’ai excommunié Benoît XVI. J’ai cessé de nommer l’évêque de Rome dans la prière eucharistique. »

 

Bernard Kouchner

c’est dans le pire qu’il est le meilleur

Je suis très inquiet de ce qui se passe. C’est le contraire de la tolérance et de la compréhension".

« La France exprime sa très vive inquiétude devant les conséquences de ces propos (…) Nous estimons que de tels propos mettent en danger les politiques de santé publique et les impératifs de protection de la vie humaine (…) Le préservatif est un élément fondamental des actes de prévention de la transmission du virus du sida (…) Nous devons à la jeunesse et aux générations futures de faire preuve d’esprit de responsabilité et de solidarité », telle fut la voix de la France par l’intermédiaire d’Eric Chevallier, porte-valise du Quai d’Orsay.

 

Roselyne Bachelot

un QI à deux chiffres, c’est quoi déjà ?

« Le préservatif reste la seule mesure de protection contre cette maladie sexuellement transmissible. »

 

Luc Chatel

Lumineux témoin du néant

« Au cœur de la tempête qu’il traverse, Benoît XVI a un atout : il peut compter sur de fidèles grognards. Ils sont prêts à tout. Au ridicule comme à la dialectique la plus sophistiquée. Les deux mènent parfois au même résultat, l’échec. En s’exprimant sur le port du préservatif, le pape a dérapé. (…) Ce qui nous a effectivement éclairé sur les intimes convictions du pape… »

 

Bertrand Delanoë

qui sait de quoi il parle

« Le Pape est irresponsable. »

 

Jean-François Delfraissy

quand l’humanitaire est un business

Il s’est dit « catastrophé » par ces déclarations.

 

Christine Boutin

judasse, c’est le féminin de Judas ?

« Ce n’est pas drôle de mettre un préservatif quand on fait l’amour. »

 

Laurent Fabius

sang blague, le rouge lui va si bien

« Je suis choqué. »

 

Di Falco

évêque et humoriste de bacs à sable

« On peut dire que c'est la phrase de trop parce que dans les raccourcis médiatiques ça ne lui permet pas vraiment de s'expliquer. »

 

Françoise Barré-Sinoussi

on est bien barré avec des chercheuses si compétentes

« Les propos du Pape sont faux et complètement réfutés par les résultats unanimes de 25 ans de recherche scientifique. La position bénédictine est d’ailleurs " dangereuse pour l’humanité. Il est encore temps de revenir sur vos propos. »

 

Dagens

évêque protestant tout le temps

« Aujourd'hui, je souffre intensément que l'Eglise puisse être réduite - de l'intérieur - ou considérée - de l'extérieur - comme un lieu de condamnation et d'exclusion, une institution durcie sur elle-même, laissant au second plan la manifestation du cœur de Dieu, que nous appelons sa miséricorde. Si nous imposons d'abord des principes moraux, nous créons un déséquilibre grave. »

 

Albert Rouet

évêque admirateur de Cochon

« Tant que l’Église va se contre-distinguer de ce monde, tant qu’elle va vouloir vivre dans une nébuleuse ou en état d’apesanteur, elle perd toute crédibilité. »

 

Di Falco

évêque, fin connaisseur de Cochon aussi. Notre chouchou à nous.

« L'Eglise n'est pas une assemblée de parfaits mais une assemblée de pécheurs appelés à la sainteté. Si je pousse ici ce cri de honte et de colère, c'est en pensant à celles et ceux que la souffrance de se sentir exclus. »

 



Publié dans Texte d'accueil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gwen 12/05/2009 17:53

Je suis votre blog depuis un petit temps, et suis d´accord sur le fond et vous suis reconnaissante pour ces articles que vous nous offrez. Mais suis un peu surprise des "surnom"dont vous affublez les personnes qui n´ont pas l´idée de rérfléchir autrement.Certe, ils sont bien vus, drôle, mais me donnent l´impression d´être des "vengeances"...Excusez moi si j´ai mal compris votre intention ,bonne continuation.UDP

Lucien de Simonphore 12/05/2009 18:08


Très chère Gwen,
outre le fait que vous avez un prénom magnifique qui fait battre le coeur du gentil loup breton que je suis, je tiens à vous rassurer. Aucune vengeance, aucune volonter de jugement de ma part. Le
Jugement de tous ces vilains loups se fera là-haut, par Celui qui seul peu juger de nos actes.
Ces petits qualificatifs affectueux, dont j'ose affubler ces hyènes abjectes qui déversent à longueur de journée leur fiel venimeux, ne sont que des présentations succintes et à peine caricaturales
de leurs destinatiares. Et si parfois elles sont drôles, c'est qu'il me reste donc encore un peu de charité chrétienne. Priez pour moi et priez pour eux.